Construction d'un Site Web :
utilisation de graphiques

Revenez à la page d'accueil
RECHERCHEZ

Le Site
Le Web
COMMENT
Utilisez le Site
Apprentissage des
     Bases

Surfer sur le Web
Utiliser Courrier
     Électronique

Rechercher des
     Informations

Téléchargement      de Fichiers
Participer aux      Groupes de
     Discussion

Conferences
Les Joies du      Multimédia
Construction d'un      Site Web
Faire des Affaires
     sur le Web

Protection de
     L'Individu

RESSOURCES
Glossaire
Écrivez-Nous

Les sites Web les mieux conçus font une utilisation modérée des graphiques. Les images à haute résolution sont complexes et de grande taille, aussi lorsque vous les convertissez dans un format approprié pour le Web, elles ont beaucoup moins d'attrait. C'est l'une des limites actuelles du Web. Que vous utilisiez des dessins existants ou que vous en créiez d'autres, n'oubliez pas que les exigences de la conception en ligne sont différentes de celles des autres supports. Même les concepteurs graphiques les plus talentueux peuvent ignorer les spécificités de la conception de graphiques destinés au Web.

Les petits graphiques sont préférables

La clé de la création de graphiques appropriés est de maintenir une faible taille de fichier. De cette façon, ils sont téléchargés rapidement. Des fichiers graphiques de taille importante prennent beaucoup de temps à télécharger, en particulier avec les modems dont la vitesse est plus lente. Loin de vous l'idée de faire fuir les visiteurs avant même qu'ils aient eu la chance de prendre connaissance de votre brillante création.

Rappelez-vous : concentrez vos efforts sur une réduction de la taille du fichier, sans pour autant toucher au graphique lui-même. La taille du fichier est déterminée par la quantité d'informations contenue dans l'image. Une image de grande taille ne comportant que quelques couleurs peut en fait être plus petite qu'un tout petit graphique constitué de nombreuses couleurs. La taille idéale des fichiers doit être comprise entre 20 et 30 Ko chacun. A ce stade, ils sont chargés presque instantanément. Les images plus grandes, telles que le cartouche ou la bannière que vous placez en haut de la page, peuvent atteindre 75 Ko. Mais à ce stade, l'image seule peut prendre moins de 30 secondes à se télécharger avec un modem à 56 Kbps. Une bonne règle dictée par l'expérience est de maintenir la somme totale de toutes les images d'une page inférieure à 100 Ko.

Les graphiques Web sont dans l'un des deux formats suivants : JPEG (une méthode de compression développée par le Joint Photographic Experts Group, utilisée pour les images photographiques) et GIF (Graphics Interchange Format, un système de compression développé par Compuserve pour les graphiques).

  JPEG   GIF

Pour convertir vos graphiques dans un format Web, vous devez utiliser un logiciel d'édition d'images pour créer ou modifier les dessins que vous souhaitez utiliser. Si vous travaillez sur un site de taille importante, vous pouvez largement profiter des programmes conçus pour vous aider à classer et à gérer les graphiques et leurs éléments. Parfois ceci peut être accompli par un seul programme et dans d'autres cas, il est préférable d'utiliser des programmes distincts. Le prix des logiciels varie de quelques euros pour les versions en libre-essai (shareware) à plus de 371 € (500 $) pour des applications professionnelles tel qu'Adobe PhotoShop.

Lignes de conduite pour la conception et la conversion de graphiques

Que vous utilisiez le format GIF ou JPEG, respectez les principes généraux ci-dessous lors de l'utilisation de fichiers graphiques.
  • Concevez toujours dans le mode RVB (rouge, vert, bleu) à 72 ppp (points par pouce) avec une taille maximale de 8 octets. De nombreux écrans d'ordinateur affichent 256 couleurs au maximum et cette valeur constitue le standard sur le Web. Moins vous utiliserez de couleurs, plus le fichier sera petit. Par exemple, 8 octets vous permettent d'utiliser 256 couleurs, alors que 3 octets ne vous donnent que huit couleurs. Vous serez surpris de ce que vous pouvez faire avec uniquement 8 ou 16 couleurs. Vos lecteurs apprécieront la courte durée de téléchargement de vos pages.

  • La conversion de graphiques à haute résolution existants signifie généralement la réduction de l'image de 300 pixels ou plus par pouce à 72 pixels par pouce. Ceci peut créer une grande différence dans l'aspect d'une image, créant un effet d'escalier sur les bords ou des trous là où les couleurs ont été supprimées. Pour résoudre ces problèmes, utilisez des techniques telles que l'indexation et le panachage (dithering). La technique de panachage ou de juxtaposition consiste à remplir les couleurs manquantes de manière uniforme pour rendre la transition entre les couleurs plus douce. N'utilisez cette technique sur une image qu'une seule fois, car plus vous juxtaposez de points, plus la séparation entre les couleurs devient confuse. Dans certains cas, vous devrez peut-être ouvrir un fichier GIF de faible résolution et le retoucher, pixel par pixel, pour obtenir un résultat propre. De plus, lorsque vous utilisez des palettes de couleurs, utilisez toujours la même : Palette Adaptative ou la Palette système.

  • Si votre image comporte un texte long, il se peut que les bords aient un effet d'escalier. Essayez l'anti-aliasing. Il s'agit d'une technique destinée à adoucir les bords crénelés que vous obtenez parfois avec des polices dans des graphiques numériques.

Texte sans anti-aliasing.
  • Pour un meilleur aspect des graphiques, rendez vos images transparentes. Ceci implique le changement de la couleur de fond pour correspondre à celle de la page (qui la plupart du temps n'est pas grise) de telle sorte que votre image semble flotter sur la page.
Mise à jour : 10.12.00


Learn the Net
Learn the Net (www.learnthenet.com). Droits de Reproduction 1996-2015. Tous Droits Réservés.